Ptit conte philosophique

13 Mai 2010, 21:34

 

                                                                                                       

 

Un vieux refrain dit: "Il y a bien des raisons du cœur que la raison n'arrive pas à comprendre... »

 

 

Le cœur et la raison se sont croisés un soir d'automne.

 

Le cœur, lui, avait voyagé par les quatre mers, découvert cent mille endroits différents, rencontré toutes sortes des personnes, vécu des aventures inimaginables.

 

La raison, elle avait suivi le chemin des gens de bonne conscience; toujours tout droit, toujours toute droite dans ses pensées, actions et sentiments, et surtout, jamais très loin de ses repères.

 

Le cœur, lui, avait connu l'enfer et le paradis, et chaque expérience, bonne ou mauvaise, avait laissé sur lui une trace. Les repères du cœur...étaient quelque part.

 

Quand le cœur et la raison se sont croisés, leurs regards se sont croisés aussi et un instant d'infini s'est installé entre les deux.

 

Le cœur arrêta son chemin un peu et s'assis près de la raison. Bousculée par cette présence inconnue, la raison oublia ses arguments raisonnés et se tut.

 

Battant très fort, le cœur n'arriva pas à dire un mot à la raison. Pourtant il aurait tellement voulu lui raconter de son vécu, ses sentiments, ses peurs, ses ennuis, la beauté, la solitude...

 

Alors le silence s'installa entre les deux...

 

Le cœur arriva à réfléchir un peu; la raison à frissonner d'un sentiment nouveau pour elle.

Mais ça leur a fait peur.

 

Ils se regardent à nouveau: le sentiment était trop fort pour la raison; les arguments trop raisonnés pour le cœur.

 

…finalement les repères de l’un et de l’autre leur collaient aux talons…d’une manière subtile; comme les ombres au coucher du soleil…

 

Ils se séparent sans dire un mot, chacun de son coté à l'aube d'un nouveau jour."

                                                                                                    Jorgelina